Pascale Maguerez, Artist


Index     Embroidery    Regards    Street Art     Colors     Black & White     2011     Squared     Masks      Resume      Contact

Bras de fer

40x50cm

Couple

60x40cm

Plaisir solitaire

70x70cm

Homme

40x50cm

Kamasutra 1

45x70cm

Kamasutra 2

50x70cm

Le baiser

50x70cm

Il était une fois une femme qui attendait le retour de son amant. Elle lui fit la plus belle chambre que l'on puisse rêver.

Elle trouva un lit à baldaquin, richement ciselé, en bois sombre du Brésil.

Elle y suspendit les fils de l'existence, de toutes les couleurs, lui rappela que la vie ne tenait qu'à un fil et comme il était précieux le temps passé avec lui et son retour attendu , espéré...

Pour les draps, elle trouva du lin un peu rustique et raide , frais en été et lourd en hiver, un peu comme lui.

elle y broda les courbes, les ascencions et les descentes de leurs plaisirs, leurs chaleurs et leurs paroxysmes, graphiques rouges , bleus. verts.

Pour les taies d'oreiller, elle imagina des scènes d'extases, son sexe en elle, lui la chevauchant, elle le dominant.

elle imagina les azulejos les plus érotiques qu'ils soient.

Mais blanc sur blanc pour que son amant les découvre, avec le relief, subtil et sensuel, en les caressant , en s'y frottant.

Pour la tête de lit, elle broda un gigantesque utérus en forme de tête de taureau, symbolisant sa puissance de création.

Elle réalisa ainsi le lit du jouir.







Je viens d'une famille où le linge est très important, Chaque nouvelle épousée apportait sa dot en linge brodés aux initiales du couple.

J'utilise avec la broderie, une forme traditionnelle d'expression féminine, image d' Èpinal de la femme soumise qui brode en attendant le retour de son mari.

Ma transgression vient de la représentation du sexe et de scènes érotiques.

Le travail à la main plutôt qu'à la machine est essentiel à mes yeux car c'est le lien avec le passè, c'est la mesure du temps qui s'écoule, c'est la patience qu'il faut et qui ne peut être que de l'amour.

Chaque point c'est du temps que l'on donne, c'est un don de soi.

J'aime la sensualité et la douceur de la broderie.